Le cercle vertueux du Projet Résilience

“On s’est dit que la mode pouvait être un vecteur d’insertion.”

Au fil des interviews on nous conseille et on nous oriente vers d’autres interviews et comme les voisins de mes voisines sont aussi mes voisins, nous arrivons aujourd’hui devant la porte de l’Atelier Résilience à Roubaix. Il est tôt mais le lieu fourmille déjà de monde. Nous allons rencontrer Stéphanie, directrice développement de l’atelier.

 

“L’idée est de mettre en place une chaîne de production la plus vertueuse possible.”

 

Le Projet Résilience a pour objectif de relocaliser l’industrie textile et de créer des emplois dans la création de vêtements. L’idée est de mettre en place une chaîne de production la plus vertueuse possible. Le projet démarre avec la confection de masques en mars 2020, en pleine crise sanitaire. Bonne initiative car le projet explose en passant de 2 millions à 22 millions de masques aujourd’hui. Au-delà de l’Atelier Résilience, d’autres ateliers de l’économie sociale et solidaire rejoignent le mouvement et deviennent rapidement partenaires.

 

Nous suivons Stéphanie dans l’Atelier, nous voilà au cœur du projet. 120 personnes font vivre l’atelier dont 63 personnes en contrat à durée déterminée d’insertion. Le projet Résilience accompagne et suit ces personnes selon leurs projets, leurs souhaits (logement, permis et bien d’autres domaines.) dans l’objectif d’une sortie positive, c’est-à-dire un contrat CDD de 6 mois ou un CDI. « L’Atelier est un passage”.

 

Aujourd’hui l’Atelier Résilience fabrique également sa propre marque de tee shirt sous le nom Low Impact. Stéphanie nous explique que les marques ont un devoir de transparence bien-sûr mais que bien consommer c’est plus que jamais la responsabilité de chacun. “Aujourd’hui on vous raconte que ce que vous avez acheté la semaine dernière est dépassé et qu’il faut courir au magasin pour acheter à nouveau”, « ça demande un vrai travail sur soi de ne pas tomber dans cette sur-consommation”.

 

Un produit Résilience c’est donc un produit éco-conçu de bout en bout. C’est un produit à dimension sociale qui prend en compte le bien-être de tous ces collaborateurs. C’est un beau produit dans tous les sens du terme.

 

 

 

 

 

Low impact 

Le site Low Impact vient de sortir, allez voir les beaux tee shirt engagés de la marque, c’est par ici.

 

Tu savais toi ?

Pour s’habiller zéro impact, la fripe y a que ça de vrai ! On ne peut pas faire plus vertueux. Réutiliser ou revendre c’est la base pour mieux consommer.
Icône Mes Voisines pour demande de bilan

Les bonnes nouvelles

Recevez les futurs portraits des voisins directement dans votre boîte mail ! Vraies astuces et fausses infos pour consommer bien et dans le coin !

[mailjet_subscribe widget_id="2"]