La rentrée stylée de Trop Trop Bien

       La rentrée stylée de Trop Trop Bien

“On n’achète pas le produit pour l’upcycling mais pour sa qualité et parce qu’il nous plait, c’est là que le pari est gagné !”

Parfois on trouve de petites pépites tout près de chez nous et quand ces pépites ont en plus une démarche responsable, on a envie de les découvrir et de les faire découvrir. Cet après midi on file donc d’un bond de métro dans le Vieux Lille où Amélie, fondatrice de la marque Trop Trop Bien nous a donné rendez-vous. On va pouvoir voir les fameuses blouses d’écolier mais pas seulement. Chez Trop Trop Bien on a des projets plein les tiroirs ! 

 

“J’essaie de réutiliser uniquement du 100% coton pour ne pas remettre sur le marché des produits synthétiques”.

 

L’histoire commence juste avant la rentrée scolaire. Amélie regarde la liste des fournitures, l’école demande un tablier. Elle a alors l’idée d’utiliser une vieille chemise de son mari pour coudre et même personnaliser le tablier de son fils. Trop trop cool non ? L’idée est lancée. Trop Trop bien ce sont donc uniquement des vêtements upcyclés : des blouses d’écolier, des accessoires ou encore des vêtements pour bébé.     

 

La marque Trop Trop bien est créée en 2018 dans un contexte pas forcément favorable à l’upcycling. “J’ai décidé de commencer en testant le produit un peu partout et j’ai vu que les clients étaient là.” Avec l’aide des MEL Makers puis des Trophées de la mode circulaire, Trop Trop Bien trouve ses marques. Le projet grandit et intègre l’accélérateur Rev3 de Lens Liévin.

 

“L’objectif de Trop Trop Bien est d’être une marque à impact positif aussi bien au niveau environnemental que sociétal”. Les produits sont tous issus de l’upcycling et fabriqués dans des ateliers d’insertion entre Roubaix et Calais. Entre rouleaux de tissus inutilisés et vêtements mis au rebus, la matière première ne manque pas. “J’essaie de réutiliser uniquement du 100% coton pour ne pas remettre sur le marché des produits synthétiques”.

 

Aujourd’hui Trop Trop Bien se lance dans le sur-mesure avec une idée trop trop simple : je choisis mon produit : barboteuse, robe ou combi. Je choisis la taille et j’envoie ma chemise homme comme matière première dans une enveloppe pré-timbrée. Boum, je reçois mon produit ! Une nouvelle collection est aussi en cours de création, toujours fabriquée en France bien sûr.    

 

C’est bien ce qu’on pensait, une petite pépite qui ne fait que grandir et qui nous réserve encore beaucoup de surprises !

 

 

La rentrée stylée de Trop Trop BienLa rentrée stylée de Trop Trop BienLa rentrée stylée de Trop Trop BienLa rentrée stylée de Trop Trop BienLa rentrée stylée de Trop Trop BienLa rentrée stylée de Trop Trop BienLa rentrée stylée de Trop Trop Bien

Tu savais toi ?

Ok c’est super de réparer ses fringues au lieu de les jeter mais comment on fait quand on est une bille en couture ? On va sur le site lesreparables.fr, on envoie son vêtement et on le reçoit réparé.
Icône Mes Voisines pour demande de bilan

Les bonnes nouvelles

Recevez les futurs portraits des voisins directement dans votre boîte mail ! Vraies astuces et fausses infos pour consommer bien et dans le coin !

[mailjet_subscribe widget_id="2"]